leloloblog

14 novembre 2013

Je vous avais dit des choses...

L'été est loin, l'odeur du soleil aussi.

Reste les souvenirs, ceux qui vous tiennent chaud au cœur quand il pleut dehors et parfois dedans...

Septembre est passé trop vite. Trop vite rangées, les affaires d'été. Trop vite oubliés, les petits plats légers. Où sont mes tongs, mes maillots de bain et paréos ? Où sont les gazpachos, abricot et Mojitos ? Peut-être dans le cartable de Lucie qui a vaillamment franchi les portes de la moyenne section. Une petite fille qui aime jouer à la maîtresse, faire des gâteaux au yaourt, dessiner de drôles de bonhommes avec des soleils au-dessus de leurs têtes... Juliette, ma fée aux yeux bleus, est une prêtresse de l'amour. Elle est divinement attachée à moi. Me dégaine des sourires à gogo. Et fait la tronche en public. J'adore la réserve que sa grande sœur n'a pas. C'est étonnant de constater qu'elles sont si différentes de caractère et pourtant si proches physiquement.

Octobre, le mois qui se la coule douce. Juliette a soufflé sa première bougie. Déjà... Le mois où tout est possible. Où on dort une heure de plus. A mi-chemin entre les vacances d'été et les fêtes de Noël, octobre, c'est l'un de mes mois préférés. Celui où les forêts se parent de rouge. Où les châtaignes se font belles pour être dévorées par mes soins. Le mois qui me rassure par ses couleurs et ses douces températures.

Novembre, c'est le mois qui me hante. Celui que je redoute. Le souvenir des absents est très (trop) présent. Mon humeur est au plus bas. J'aimerai tant voltiger comme une feuille et me poser ailleurs, où tout va mieux. Novembre c'est la course folle après le soleil qui se fait rare. La nuit à 17h30 qui me rattrape. Le sommeil qui ne me quitte pas. Et la nostalgie qui est là. J'ai hâte d'en finir avec ce mois-là...

D'ici quelques jours, je vous raconterai en photos les 3 mois qui me séparent de mon dernier message. 3 mois de jolis moments et de belles histoires.

 

Posté par pocayaka à 20:01 - Commentaires [7] - Permalien [#]

05 septembre 2013

Rouge d'amour

Avant de partir à l'Ile d'Oléron pour 3 semaines, mes fourneaux ont vu passé des pâtisseries en tout genre. En voici une qui devrait plaire au plus grand nombre. Et pour 15 personnes s'il vous plaît !

Lucie a soufflé 4 bougies sur ce gâteau...

Et donc, voici une recette de gâteau aux fruits rouges. Léger, frais, parfait pour l'été qui est toujours là !

Ce qu'il vous faut pour un gâteau de 15 personnes :
Pour les 2 génoises :
- 8 oeufs
- 250 g de sucre
- 250 g de farine
- 2 cuillères à café de levure 
- 2 pincées de sel
- 4 cuillères à soupe de pralin

Pour la crème :
- 6 oeufs
- 120 g de sucre
- 2 gousses de vanille
- 500 g de mascarpone
- 5 cuillères à soupe de confiture de framboise, ou fraise
- 3 feuilles de gélatine

- 1 kg de fruits rouges : fraises, framboises, mûres, groseille...

Étape 1 : Préchauffer le four à 180°C (thermostat 6).
Faire une génoise. Dans un grand récipient, monter 4 blancs d'œufs en neige ferme. Dans un autre récipient, mélanger 4 jaunes avec 125 g de sucre et le sel. Ajouter 125 g de farine et la levure. Et mon truc à moi, c'est le pralin. Ça donne un petit goût de noisette à la génoise... Très gourmand ! N'oubliez pas d'y ajouter les blancs d'oeufs...

Étape 2 : Déposer une feuille de papier sulfurisé sur votre plaque à four. Et zouuu, versez l'appareil à génoise. Si vous avez un cercle à pâtisserie, ou comme moi un rectangle à pâtisserie, c'est mieux !!  Laissez cuire 12 minutes. Puis réservez la génoise.

Étape 3 : Refaire une deuxième génoise ! C'est parti pour l'étape 1 et 2. Vous êtes heureux, hein ?

Étape 4 : La crème...
Séparer les blancs des jaunes. Blanchisser 6 jaunes d'œufs avec 120 g de sucre. Ajouter le mascarpone jusqu'à obtenir une consistance crémeuse. Couper en deux les gousses de vanille et, avec une lame de couteau, prélever les grains.

Étape 5 : Après avoir fait ramollir la gélatine dans un bol d'eau, porter à ébullition la confiture de framboise (avec un zeste de jus d'orange) et ajouter la gélatine essorée. Incorporer ce mélange au mascarpone.

Étape 6 : Monter en neige les 6 blancs d'oeufs. Ils viennent compléter le mélange précédent ! Normalement, vous avez une jolie crème...

Étape 7 : Le montage.
Laver, équeuter et couper les fruits rouges. Placer la première génoise sur le plat que vous utiliserez pour le service. Imbiber le biscuit de sirop de sucre (eau + sucre portés à ébullition). Mettre de la crème. Puis des fruits  !!! En encore de la crème... Encore !!!! La seconde génoise vient au-dessus, préalablement imbibée de sirop de sucre. Je vous recommande de recouvrir ce gâteau et de le mettre au frais une nuit.

Étape 8 : Le lendemain ou quelques heures plus tard, couvrir de fraises, framboises et autres douceurs fruitées !

A déguster illico, presto !!!

IMG_7269 IMG_7283 

Posté par pocayaka à 15:02 - Commentaires [4] - Permalien [#]
28 août 2013

Bouquet de filles

La première année d'école maternelle de Lucie s'est déroulée parfaitement, malgré un changement d'école à cause du déménagement. Les maîtresses ont eu le droit à leur petits cadeaux made by l'Occitane. J'ai bien tenté de bricoler un truc avec Lulu, mais elle n'a jamais voulu apporter son consentement, son aide, son soutien, sa créativité.. Donc ce fut un cadeau tout fait pour les maîtresses...

Et j'ai donc fait dans le "commercial amélioré" pour les personnes qui se sont admirablement bien occupées de la miss au centre de loisirs, tout le mois de juillet.

J'ai chipé l'idée chez Ciloubidouille. Un bouquet de vernis... Tout un poème !

Ce qu'il vous faut pour un bouquet garni :
- 8 vernis à ongles
- 8 baguettes à brochettes
- du tissu coloré de 30 cm de large (chemin de table, organdi, papier de soie...)
- du masking tape ou du scotch
- une agrafeuse
- de la ficelle ou du baker twine

Et 30 minutes devant vous !

Étape 1 : Scotcher chaque vernis à une baguette, la tête en bas. Ne pas hésiter à utiliser la dose de masking tape. Vous pouvez prendre du scotch, hein, mais c'est moins joli...

Étape 2 : Découper des bandes dans le tissu coloré. Environ 40 cm. La plier en trois. Et l'agrafer à la base du vernis. Enrouler le tissu, agrafer et à la fin vous avez une sorte de fleur, une tulipe...

Étape 3 : Rassembler toutes les fleurs et remettre du tissu tout autour. Nouer avec du baker twine ou de la ficelle. Et offrir à de gentilles personnes.

Et avec les photos, ce sera beaucoup mieux :)

        002 003 005
                     014

Posté par pocayaka à 19:28 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
02 août 2013

J'y vais !

Les pieds dans le sable.

Les cheveux au vent.

Les enfants au grand air.

Les apéros obligatoires.

Les baignades quotidiennes.

Le soleil sur mon visage.

J'y vais.

Et reviendrai.

Ou pas !

margaux motin

Posté par pocayaka à 18:30 - Commentaires [4] - Permalien [#]
26 juillet 2013

Tombé du camion

J'ai récemment acheté le livre de recettes du "Camion qui fume".

Les parisiens connaissent forcément ce camion. Pour les autres et les non initiés, il s'agit d'un camion qui cuisine les meilleurs burgers de Paris. Qui dit camion, dit itinérant. Et donc ce camion change régulièrement de lieu... Attendez-vous à patienter longtemps debout, dans la queue, avant de pouvoir déguster le Saint Graal.

A défaut, faites comme moi et acheter le livre.

Puis cuisinez à la maison...

Ce que je n'ai pas aimé dans le livre : il n'y a pas de recette de pain à hamburger. J'ai donc été sur Internet et j'ai suivi la recette de Chef Nini. Sans Machine à Pain, je m'en suis sortie comme une chef ! Cette première tentative de pain maison ne sera pas la dernière...

Ce qu'il vous faut pour 4 burgers à la fourme d'Ambert :
> 4 pain à hamburger. La recette c'est ici ! J'ai réalisé mes pains la veille, et je les ai conservé dans de l'aluminium. Puis réchauffé le lendemain
> 4 steak haché de 150 g
> 4 tranches de fourme d’Ambert
> 1/2 bouteille de porto rouge
> 3 oignons émincés
> 30 g de beurre
> 9 c à soupe d’huile de tournesol
> 3 pincées de sucre en poudre
> 1 filet de vinaigre balsamique
> 6 c à soupe de mayonnaise maison (1 jaune d'oeuf, de la moutarde et de l'huile)

Étape 1  : Faire les buns à burger, la veille ou le matin. Recette totalement inspirée de Chef Nini.

  • 12cl d’eau
  • 15cl de lait
  • 1cs de sucre
  • 1/2cs de sel
  • 60g de beurre en dés
  • 500g de farine
  • 1 sachet de levure de boulangerie

Versez dans un bol à robot la farine mélangée à la levure.
Ajoutez le beurre, le sel, le sucre, le lait et l’eau.
Commencez à mélanger et au moment où une boule se forme, pétrissez pendant 5-6 min au robot.
Laissez la pâte dans le saladier, recouvrez d’un torchon propre et laissez pousser la pâte 1h30-2h dans un endroit chaud (j'ai opté pour la salle de bain). La pâte doit doubler de volume, puis passez à l’étape du façonnage. C'est à dire, former 6 à 8 boules de pains. Aplatissez les pour qu'elles fassent des galettes de 8 cm. Badigeonnez de lait. Mettre encore de côté 1h, couvert d'un torchon. Puis parsemez de graines de sésame. Et au four 15 minutes à 180°C.

           IMG_4518 IMG_4521 IMG_4522

Étape 2 : Ne pas dévorer les pains. Enfin pas tous...

Étape 3 : Faire réduire le porto dans une poêle, jusqu’à obtention d’un sirop très épais. Comptez environ 15/20 minutes. Vous allez être étonné du résultat. C'est vraiment sirupeux.

Étape 4 : Faire chauffer 10 g de beurre et 2 c à soupe d’huile dans une autre poêle. Y faire rissoler l’oignon émincé. Ajouter 1 pincée de sucre et 1 pincée de sel. Attention : l’oignon ne doit pas colorer ! Ajouter le vinaigre balsamique. Recouvrir la poêle de papier sulfurisé. Cuire à feu doux 30 mn. J'ai vraiment suivi la recette, et l'astuce du papier sulfurisé permet d'avoir des oignons tendres et caramélisés, sans pour autant qu'ils soient cramés... Bref, une tuerie !!!!

Étape 5 : Avec le beurre restant, faire dorer, côté mie, les moitiés du pain partagé en deux. Les garder de côté.

Étape 6 : Saler les steak de chaque côté. Les faire revenir 3 mn de chaque côté, avec l’huile versée dans une poêle très chaude. Déposer une tranche de fourme d'ambert sur chaque steak, 1 mn avant la fin de la cuisson. Couvrir. À la fin, le fromage doit avoir fondu.

Étape 7 : Napper la première moitié de pain de mayonnaise. La couvrir d’une couche d’oignon caramélisé, puis du steak. Arroser de sirop de porto. Recouvrir avec la deuxième moitié de pain. Déguster toujours chaud.

IMG_0004

Mon truc en plus : j'ai ajouté une tranche de bacon que j'ai fait revenir dans la même poêle que les oignons... Gourmandise quand tu nous tiens...

 

Posté par pocayaka à 17:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

24 juillet 2013

Gâteau à pois

Tut tut tut ! Un gâteau avec des cake ball cachés. C'est pas de la surprise ça ?

Pour les 4 ans de Lucie, il fallait bien ça ! Enfin, pour sa première fête d'anniversaire. Et oui, madame a eu 2 fêtes ! Shoking !

Et donc début juillet, j'ai voulu créér quelque chose de coloré, de ouahhh, de girly... L'année dernière, j'avais tout misé sur le gâteau arc-en-ciel. C'était beau. C'était bon.

Le 7 juillet, c'était beau, et en plus il y avait un truc de mystérieux, car il y avait des pois dans le gâteau.

Ce qu'il vous faut pour un gâteau à pois, de deux étages. Soit 12 personnes.
- 1 moule à cake pop. Et oui c'est THE secret pour faire ce gâteau. Il faut faire cuire des petites boules de gâteau. Vous le trouverez facilement sur Internet, et la semaine dernière, j'en ai vu chez notre ami Carrouf à 6 euros. Foncez-y !
- La recette du gâteau au yaourt. Allez voir par ici si vous avez oublié comment faire. Il va vous falloir 3 appareils de gâteau au yaourt.
- 4 colorants alimentaires. Du colorant en gel si possible.

Pour la réalisation de la crème chantilly au chocolat à faire la veille et à monter le jour J :
- 400 g de chocolat noir
- 1/2 litre de crème fleurette

Étape 1 : Diviser une des pâtes de gâteaux au yaourt en 4. La mettre dans des bols. Et y ajouter 4 colorants.

Étape 2 : Garnisser les moules à cake pop, légèrement huilés. Et zou, au four 10 minutes à 180°C.

Étape 3 : Laisser refroidir et démouler. Normalement, vous avez une armée de boules colorées, prête à se fondre dans votre gâteau.

Étape 4 : Faire un autre appareil de gâteau au yaourt. Remplir au 3/4 un moule rond, fariné. Mettre 6 à 8 boules de gâteau cuit, dans le gâteau cru (vous me suivez ????). Rajouter le reste de pâte par-dessus.

Étape 5 : Au four pendant 35 à 40 minutes à 180°C.

Étape 6 : Refaire les étapes 3 à 5, pour avoir deux gâteaux ronds.

Étape 7 : Préparer la base pour la crème chantilly au chocolat. Faire bouillir la crème fleurette et ajoutez le chocolat en morceaux. Bien mélanger pour obtenir une ganache brillante. Placer le tout au frigo jusqu'au lendemain.

Étape 8 : Le jour J. Battre la ganache au chocolat pour obtenir une chantilly, et en mettre entre les deux gâteaux. N'oublier pas d'en garder pour la décoration extérieure du gâteau...

        IMG_0012 IMG_0014 IMG_0047  

IMG_0117

Verdict : bon, mais un peu sec... Avec un grand verre de lait, c'est une tuerie !

Et sinon, impossible de ne pas vous montrer ces deux petits êtres
qui chamboulent tout dans ma vie... Mes deux nénettes à tétine... Deux soeurs...

IMG_0122

Posté par pocayaka à 08:42 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
21 juillet 2013

{ Lucie - 4 ans }

Lucie... Ma lumière. Ma première fille.

4 ans déjà qu'elle me fait chavirer. Jamais je n'aurai pensé être tant attachée à une personne. Un si petit être que je découvre jour après jour.

Un caractère déjà bien présent. Une intelligence enfantine. Des yeux rieurs. Un sourire boudeur. Une p'tite nénette que j'adore couver, regarder, câliner, bisouiller...

J'aime ce qu'elle est. Ce qu'elle va devenir.

Je la devine curieuse, bavarde, amoureuse.

Je la sais futée, réfléchie, amicale.

Je l'espère toujours aussi douce.

{ Joyeux anniversaire ma loupiotte }

Il y a 4 ans, je devenais aussi une maman.

Merci.

 

lucie a 4 ans

Posté par pocayaka à 09:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
18 juillet 2013

Ma première brioche

Ce soir, je suis d'humeur rigolote. Rien qu'en écrivant le titre de ce message j'ai pouffé de rire. Ma première brioche. La bonne blague... Elle ne date pas d'hier ma briochette... Bref...

Bon sinon, revenons au vrai sujet. La brioche. Celle qui se trempe dans du chocolat au lait. Celle qui se déguste au goûter avec une ribambelle de monstroplantes. Celle qui s'emballe dans du papier alu, et qu'on emporte au boulot...

Et donc, par défi, j'ai fait ma brioche.

Sans machine à pain.

Avec un robot tout pourri en plastique, qui a plus de 10 ans.

J'ai trouvé une recette sur le net, et j'ai tout copié. Ou presque.

Vous allez voir que c'est super méga simple. Il faut juste laisser reposer la pâte. Longtemps. Trop longtemps pour un dimanche matin. 

Ce qu'il vous faut pour une brioche de la taille d'un moule à cake :

  • 25 cl ou 250 ml de lait
  • 75 g de beurre coupé en morceaux, sorti depuis une heure du frigo
  • 1 cc de sel
  • 4 cs de sucre en poudre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 450 g de farine
  • 1 sachet de levure acheté chez le boulanger
  • du sucre en grain

Étape 1 :  Versez dans votre un robot pétrisseur la farine mélangée à la levure, les deux sucres, le sel, le beurre et le lait. Et laisser le vroum vroum du robot travailler ! Votre mission consiste à maintenir le robot pour qu'il ne saute pas... Enfin, cette étape n'est pas nécessaire si vous êtes équipé(e) d'un kitchenAid, Magimix, Kenwood ou autre robot de compèt ! Pétrissage intensif pendant 5 minutes...

Étape 2 : Mettre la pâte dans un saladier, recouvert d'un torchon propre. Laisser de côté 2 heures. La pâte doit doubler de volume... Ne surtout pas mettre au frais !

Étape 3 : Déposez la pâte (très collante) sur un plan de travail, et enfoncez votre poing dedans. On appelle ça dégazer... Voilà voilà ! 

Étape 4 : Formez 4 boules et mettez-les dans un moule à cake. Couvrez d'un torchon propre et laisser encore reposer une heure...

Étape 5 : Badigeonnez de lait et décorez avec du sucre en grain.

Étape 6 : Au four, préchauffé à 180°C, pendant 40 minutes. Démoulez et dégustez tiède...

Le verdict : très très joli. Bonne texture. Il manquait juste du sel. A refaire... Vite !!!!!

001

Posté par pocayaka à 20:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
29 juin 2013

Des chips et des oeufs

Il y a quinze jours, ma grande de 3 ans bientôt 4 est partie visiter un château en lointaine banlieue. Et le picnic était de rigueur. J'ai donc dégainé le paquet de chips et autres victuailles pour ma frimousse d'amour.

Et des petits paquets de chips, il m'en restait beaucoup.

J'ai donc essayé de faire une tortilla...de chips. Parce que oui, mesdames et mesdames, la chips c'est avant tout de la patate !

Ce qu'il vous faut pour une tortilla :
- 1 paquet de chips de 125 g ou pleins de petits
- 4 oeufs
- 1 échalote
- du persil
- du sel, et du poivre
- de l'huile pour la poêle
- des tomates cerises ou du saumon fumé ou rien !

Étape 1 : Versez les chips dans un saladier et les écraser à la main !!! Le truc qu'on nous interdit de faire est enfin possible...

Étape 2 : Cassez les oeufs dans la saladier, et remuez. Ajoutez sel et poivre. L'échalote coupé toute fine. Le persil. Et d'autres herbes qui vous inspirent...

Étape 3 : Dans une poêle chaude et huilée, mettre l'appareil à cuire.

Étape 4 : Le plus dur. Retournez la tortilla sur une assiette et faire cuire de l'autre côté...

Étape 5 : Quand c'est tiède, coupez en dés, et placez un bout de saumon fumé au dessus. Un pic et le tour est joué !!!

IMG_4482

Posté par pocayaka à 16:41 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
25 juin 2013

C'était samedi

Je me souviens de l'automne 1999. J'avais 19 ans. Et j'étais fan de M. C'était la première fois que je le voyais sur scène.

Depuis, je n'ai pas loupé une date parisienne.

Je l'ai même rencontré...

Et c'est tout naturellement que je suis alllée au Zénith samedi dernier, l'applaudir, le vénérer, l'embrasser...

Sauf que je n'ai pas aimé son dernier album.

Mais vraiment pas.

Heureusement, Matthieu le savait. Et il a donc chanté ses belles vieilles chansons. De celles qui me font me trémousser. Sourire. L'adorer.

Mmmmmm, y'a pas à dire, les Matthieu, ce sont les meilleurs...

Et sinon, dans le même thème, Mathieu Boogaerts, il est très bien lui aussi...

85753167_o

Posté par pocayaka à 19:08 - - Commentaires [4] - Permalien [#]