La petite soeur de mon homme amoureux se marie ! Et à la demande des futurs mariés, et aussi parce que je me suis portée volontaire, j'ai décoré une centaine de pots en verre, qui deviendront à l'heure venue, de jolis photophores sur les tables. Allez pour être précise, c'est 120 petits pots qui sont passés entre mes mains.

Alors, déjà, je vais dire que oui, les pots au chocolat de la Laitière sont bons. Très bons même. Mais là, je peux plus les voir en peinture. Le chocolat et moi c'est fini. Basta. Euhhhhh, enfin, là je parle seulement des pots au chocolat, hein ! Parce que le nutella et les kinder sont toujours les bienvenus ! Faut pas confondre...

Bon, alors revenons à la fabrication des photophores.

feuillesJ'ai traîné les futurs mariés dans une boutique de loisirs créatifs pour qu'ils aient leur mot à dire sur les papiers choisis. Au final, on est parti avec 3 papiers différents. On aura donc 3 sortes de photophores. Sur leur faire part, il y a des trèfles collés. Et mon homme amoureux qui nous accompagnait a eu une idée lumineuse : un rappel du faire-part sur les photophores. En plus des couleurs qui seront dans les mêmes tons, on a donc dégôté une perforeuse en forme de trèfle !

matosAlors donc, ce qu'il vous faut pour éclairer vos soirées romantiques, c'est :
- du papier de soie, parchemin, ou autre. Seul impératif : qu'il soit inférieur à 60g, sinon, il sera trop épais et le vernis colle ne pourra jamais coller !
- du vernis colle
- un pinceau
- un ciseau
-
des petits pots en verre
- en bonus : une perforeuse

Pour vous donner une indication de prix, ces bricoles nous ont coûté 22 euros. Pas mal pour 120 photophores, non ? Ben voui, les petits pots en verre, c'est du recyclage... Les feuilles coûtent de 80 centimes à 2.50 €, et on en a pris 2 de chaque couleur. Ensuite, y'a la perforeuse qui coûte 7 € et un pot de vernis colle à 5 €.

Vu qu'il y a 240 personnes au dîner, les futurs mariés aimeraient bien disposer 6 à  9 photophores par tablée de 12. Il y aurait des bouquets de vert, rose et blanc...

Place à l'action ! Je vais vous expliquer comment j'ai fait mes bidules. Prenons l'exemple des pots verts...

Pour commencer, j'ai trouilloté des trèfles sur une feuille blanche. Et puis j'ai découpé des bandes dans la feuille verte de 5 cm de large et de 22 cm de long. Pour le cul du pot, je n'ai pas eu le courage de faire des ronds. Des carrés de 6 cm font très bien l'affaire. Et promis, on ne voit pas la démarquation du papier ;-)
tr_fle 0

Ayé tout est prêt ! Je peux m'attaquer au serviettage. Je rappelle la technique : avec le pinceau, je mets du vernis colle sur le pot. Ensuite, je place la bande de papier. J'applique de nouveau du vernis colle sur le papier. Et ainsi de suite, jusqu'à ce que le pot soir recouvert. Quand y'a du vert partout, avec ma main délicate, j'empoigne un trèfle blanc et je le place sur le pot. J'applique une couche de vernis colle, histoire d'être certaine qu'il va bien adhérer. Le temps de séchage est de 6 heures environ... 

Avec des photos, ce sera peut être plus clair :

0_bis 1 2
3 4 5
6 7 8

Et tadammmmmm, au bout de 3-4 minutes, vous obtenez ça :

9

Après quelques heures de travail, vous avez une armée de photophores verts, prêts à accueillir des bougies :

IMG_2957

Spécial bonus : je vous montre en avant première les roses et les blancs. Et si j'y pense, je vous prendrai une photo des photophores en action, le jour du mariage !

IMG_2756 IMG_2757

Perso, j'ai un gros coup de coeur pour le blanc qui est romantique à souhait. Et vous ?