Le 16 janvier dernier, je vous avais parlé d'un truc à vendre. Vous vous souvenez ? Non ? Alors allez voir par ici.

Bon ben, ayé, l'homme amoureux a vendu sa voiture de kéké. La 147 a trouvé un nouveau propriétaire. Un jeune as du volant a craqué sur sa carrosserie et sa puissance. Il était tout content ce nouveau kéké.

Et nous aussi.

Surtout depuis qu'on a acheté une super occcas' : une C4 violine, 5 portes toute rutilante et très très agréable à conduire.

Ce billet étant consacré à la mécanique, le prochain sera culinaire. Faudrait quand même pas que ce blog vire macho macho man !

NB : au passage, je souhaite un très joli anniversaire à la drôle de bloggeuse.