11052007_005_Vendredi 11 mai, la semaine a été dure, je rentre chez moi crevée, avec la ferme intention de dormir, mais une petite voix me rappelle que M et moi avons acheté des places de concert, en novembre dernier, pour aller voir Olivia Ruiz au Cirque d'hiver de Bouglione. Arghhh, et mes paupières qui se font lourdes. En plus, on n'est pas des grands fans d'Olivia... Et si je dormais, personne ne m'en voudra...

18h : je tombe de sommeil. Mon lit m'accueille.

19h11 : M arrive à la maison avec la ferme intention d'aller au concert. Il fait semblant d'écouter mes plaintes : "je suis trop fatiguée, j'ai pas arrêté, je suis restée bloquée 45 minutes dans le RER..." Rien n'y fait. Je sors du lit contrainte et forcée. Je boude dans l'ascenseur. Je boude dans le métro. Je ne boude plus à la sortie du métro. Je re-boude quand je m'aperçois qu'on est mal placé alors qu'on avait pris des places plutôt sympa.

L'ouvreuse trouve une excuse qui tient la route : "des gens de la télé sont venus pour tourner le dvd du concert et ils ont réquisitionné des places 1ère catégorie, donc ça a tout chamboulé". Moui j'veux bien, mais ce soir, je suis opaque à toutes excuses, même des plus convaincantes. Et là, que vois-je : M va voir une autre ouvreuse. Il lui dit un truc. Résultat, on atterrit en catégorie 1, dans une loge. Trop la classe. M, le timide, le réservé, celui qui n'aime pas réclamer, a demandé à ce qu'on soit mieux placé... Quel homme !

11052007_010_J'oubliais le plus important : le concert. Je vous raconte plus haut, que je ne suis pas fan d'Oliva. Quelle erreur ! Cette brunette est pétillante et remuante. Elle chante bien, très bien même. Dès la première chanson, je suis scotchée. Je ne regrette pas d'avoir délaissé mon lit.
Ses duos avec les Têtes raides et Noir Désir sont impressionnants. On a croisé Pascal Nègre, le monsieur d'Universal, qui cherchait désespérément une place dans une salle blindée. Il a du se dire qu'elle en avait fait du chemin, la petite Olivia, depuis la Star Ac.

Je confirme ! Clap clap clap Olivia Ruiz. Vous m'avez fait passer une bien jolie soirée. Mes oreilles vous remercient !